La langue La langue La langue La langue La langue

Irene Kress-Schmidt, peintre et artiste d’objets

Publié le 08.06.2020

 

Nous rendons visite à l'artiste Irene Kress-Schmidt dans son atelier de Nuremberg pour voir comment elle pourrait participer à notre nouvelle exposition sur les femmes et la technique dans la région métropolitaine de Nuremberg.

L'après-midi sera long, car il faut du temps pour faire la connaissance d'une artiste aussi polyvalente avec un curriculum vitae passionnant entre le Kazakhstan, Berlin et la Franconie. Elle est peintre, elle joue du piano, elle écrit de la poésie, elle traduit la littérature russe, elle a appris le ballet et bien d'autres choses encore.

Les objets figuratifs constitués de pièces techniques sont particulièrement intéressants pour notre exposition.
Mme Kress-Schmidt crée de nouveaux objets à partir de pièces d'ordinateurs et de différentes pièces d'assemblage : animaux, personnes, groupes de personnes, paysages urbains. Chaque composant utilisé reste une « chose en soi », mais est amené dans un contexte nouveau, souvent ironique. Par exemple, les écouteurs en étain des vieux téléphones deviennent les yeux surdimensionnés des mantes religieuses en métal.

Un nombre incroyable d'objets est exposé : allant du petit bonhomme de neige aux scènes de paysage animées, du conducteur de traîneau à deux minuscules armées se faisant face et prêtes au combat. Et toutes les pièces sont branchées, rien n'est relié artificiellement par collage ou soudage.

Pour prendre notre décision entre les nombreux objets tentants, il nous a fallu deux tours :
Maintenant, deux grandes mantes religieuses attendent une riche proie dans notre exposition.

 

 

Texte © Gudrun Cyprian, Frauen in der Einen Welt
Photos © Marianne Meschendörfer, Frauen in der Einen Welt

 Irene Kress-Schmidt (site web)