La langue La langue La langue La langue La langue

Rosanna von Angerer « Chaine de glace »

Publié le 01.06.2020

Rosanna v. Angerer « Chaine de glace » 2019, H2O, Fil

 

Lors d'une conversation sur l'exposition annuelle 2019 à l'Académie des Beaux-Arts de Nuremberg, j'ai entendu parler pour la première fois de l'objet d'art « chaîne de glace ».

À l'époque, nous recherchions des femmes artistes dont les œuvres pouvaient s'intégrer à l'exposition « Technik#Weiblich#Logisch ».
Je dressais l’oreille.

Le port d’une chaîne de glace

Le soir de l'ouverture de l'exposition annuelle, Rosanna von Angerer, élève de la classe « Bijoux et appareils », portait la chaîne de glace. Elle décrit son apparition avec la chaîne comme un processus performatif : elle se tenait dans la pièce, silencieuse et immobile. Les boules de glace de la chaîne étaient en mouvement. Des spectateurs attentifs ont pu observer comment, en interaction avec la chaleur corporelle, les boules de glace autour de son cou et sur son corps ont lentement fondu, se sont transformées en eau et se sont progressivement étendues en taches humides sur son T-shirt.

« Le solide devient liquide, le froid passe, la douleur s'atténue, la glace, l'eau et à la fin il ne reste plus que le fil... »
Rosanna von Angerer décrit son travail.

 

Sur le croisement des disciplines artistiques

Selon la conception classique, l'art de l'orfèvrerie va généralement de pair avec la création de bijoux et d'objets de valeur permanente.

En revanche, Rosanna v. Angerer expérimente avec « Chaine de glace » avec l'eau et les propriétés polyvalentes du liquide - solidification, fusion, évaporation. Pour la médiation de l'œuvre, elle choisit la performance artistique qui crée la zone d'expérience de manière spatiale et temporelle entre l'objet qui se dissout rapidement (environ une demi-heure), sa propre perception physique et celle du public.

 

Depuis ma première impression, je considère la « chaîne de glace » comme une étude très sensible et touchante qui, contrairement à la création de valeur par l'accumulation de biens, contient le concept de valeur de la « persistance ».

Sur la transformation d'un concept de valeur

Malgré sa courte durée, la réalisation performative représente pour moi une forme de décélération qui fait de la visualisation de la « glace fondante » une expérience consciente et personnelle.

Comme dans la description de Rosanna v. Angerer, dans le microcosme de mon propre corps, je peux sentir la sensation de fonte de la glace et de réchauffement de mon corps, combinée avec une certaine perte de temps et de tristesse, bien que d'une manière très esthétique.

 

« regardes dans tes propres yeux »
un moment seulement avec soi-même, que ce soit pour l'autoréflexion ou par pur intérêt biologique ... des lunettes de VR analogique.
© Photo : Wilfried Petzi

 

Texte: © Elisabeth Bala, Frauen in der Einen Welt
Photos: © Rosanna von Angerer

Rosanna v. Angerer vit et travaille à Erlangen.
Études à l'Académie des Beaux-Arts de Nuremberg
Formation d'orfèvre
École professionnelle du verre et de la bijouterie, Neugablonz
v.angererrosanna (instagram)

 

MUSEE en LIGNE "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

L'Exposition "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

 "Page d’accueil"