La langue La langue La langue La langue La langue

Valeria Sokolova

Ingénieur en génie mécanique et programmeuse

Au début des années 1990, son salaire à l'université de Rostov, où elle avait étudié et travaillé pendant 30 ans dans le centre informatique, ne suffisait plus pour vivre.

Valeria Sokolova et son mari se sont donc rendus d’abord à Moscou et s’est mise au courant des dernières technologies informatiques jusqu'à ce qu'ils puissent quitter le territoire en 1998.

Elle a appris l'allemand pendant un an et demi, puis elle a entendu à l'agence pour l'emploi :

Lui : « Vous n'avez aucune chance. »
Moi : « J'ai vu 150 offres d'emploi sur le réseau de l'emploi ».
Lui : « Ce travail est pour les jeunes. »
Moi : « Je veux travailler aussi. »
Lui : « Vous avez 61 ans. »
Moi : « Je n'ai que 60 ans ! »

Elle a créé sa première page d'accueil avec un profil de qualification et a trouvé du travail. Ce qu'elle attribue à ses jeunes collègues jusqu'à aujourd'hui, c'est qu'elle était l'égale de ses pairs.

Lorsqu'elle a pris sa retraite, elle a découvert que, bien qu'elle ait travaillé et appris l'allemand, et faisait encore des choses utiles en donnant des cours particuliers aux enfants de migrants, elle ne savait pas où elle avait atterré.

Elle a donc commencé à explorer Nuremberg, a écrit un guide culturel et, bien sûr, a conçu et mis en page le livre elle-même. Trois éditions ont été publiées depuis 2011.

 

suite: Musée en ligne "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

suite: Exposition au musée "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

suite: "Page d’accueil"