La langue La langue La langue La langue La langue

De la technicienne en électronique énergétique à la créatrice de céramiques

Publié le 12.05.2020

« Thématiquement, mes œuvres céramiques traitent des processus apparemment sans fin que nous traversons tous dans notre vie quotidienne, dans lesquels le développement, la croissance, le rythme et la symétrie jouent un rôle central. » (Julia Saffer)

 

Julia Saffer a commencé sa carrière professionnelle comme artisane, bien loin de la céramique qui n'était jusqu'alors que son violon d’Ingres.

En 2000, la native de Forchheim a commencé un apprentissage chez Siemens à Erlangen en tant que technicienne en électronique de puissance. Elles étaient trois femmes parmi les 18 stagiaires - un quota féminin élevé à l'époque - qui ont toutes trois réussi l'examen de compagnon.

Malgré son emploi sûr et son bon salaire, Julia Saffer manquait d'épanouissement. Après 9 ans de vie professionnelle, la crise de 2008/2009 lui a offert une chance : un nouveau départ à l'école supérieure technique de céramique de Höhr-Grenzhausen qu'elle a pu réaliser grâce à un accord de résiliation et une indemnité de licenciement.

Depuis 2015, elle participe à des concours internationaux, produit également de la céramique utilitaire, est pigiste pour le magazine « Die neue Keramik », gère une petite galerie-boutique et a fondé en 2018 une école de céramique à Höhr-Grenzhausen à laquelle elle invite des artistes du monde entier.

« C'était la bonne décision. J'ai un sentiment de liberté. Je ne dépends de personne d'autre que moi, c'est le point crucial ». (Julia Saffer)

 

Texte © Gaby Franger, Frauen in der Einen Welt
Photos © Julia Saffer

Julia Saffer site web
proTon Keramikworkshops site web
Objet de la semaine - 13 mai 2020 "MUSEUM ONLINE"

 

MUSEE en LIGNE "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

L'Exposition "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

 "Page d’accueil"