La langue La langue La langue La langue La langue

Gudrun Cyprian s'entretient avec Elisabeth Bala I

Publié le 07.07.2020

« Bionique » - Nature et Technique.
6 dessins de fruits de cactus, par paires, naturels et structurels. (E. Bala)
Exposition: « Technik#Weiblich#Logisch » en l’aire urbaine, Museum Frauenkultur Regional-International, 2020

 

Chère Elisabeth,
depuis des décennies, tu collabores aux expositions du musée « Frauenkultur Regional – International » : en y contribuant par le biais de plusieurs fonctions:
Tu accompagnes les conservatrices respectives dans le développement de l'exposition, fais des suggestions, tu es étroitement impliquée dans le processus de travail en termes de contenu et de technique d'exposition.

Chaque année, nous te demandons de concevoir un logo pour l'exposition concernée qui servira d'accroche optique pour le thème. Cela permettra de donner forme à la présentation extérieure et de rendre le concept encore plus « pointu », va droit au but.
Le « contour » de l'exposition réglé, tu élabores l'aspect graphique, l'affiche, les dépliants et enfin le catalogue. Tu es « notre graphiste-chef préférée ». Ton style rend notre musée unique.

Et en même temps, tu es demandée en tant qu'artiste qui utilise ses connaissances et ses contacts avec ses collègues pour attirer des contributions artistiques au thème de l'exposition. Et : Tu nous fournis souvent un tableau, une série de tableaux ou d'autres de tes œuvres pour l'exposition. Tu t’es occupée des sujets depuis le début et apportes des réflexions étonnamment nouvelles à travers tes objets d'art.

Pour nous, pour l'association, ton engagement multi-talents et large est merveilleux ! Mais nous avons une question à te poser depuis longtemps :
Comment parviens-tu à réunir sans cesse ces tâches très différentes ?

 

Chère Gudrun,
avec le « multi-talent » que tu m'attribues, je fais partie d'une équipe multiculturelle, multidisciplinaire et donc multi-talentueuse dans notre association « Femmes dans un Seul Monde .»
La flexibilité créative qui m'a été attestée pourrait trouver sa cause dans la dualité que j'ai acquise dans mes deux cursus différents, à savoir le graphisme à l'Université des arts appliqués de Vienne, suivi de l'étude de la peinture à l'Académie des beaux-arts de Nuremberg.

Mes études de graphisme ont commencé par l'étude intensive de l'écriture manuscrite : le choix du matériel d'écriture, la concentration sur la parole et le mot ; la concentration sur les mouvements des mains qui glissent sur le papier, le caractère de l'écriture, l'attente que le liquide d'écriture sèche, le désespoir lorsque le travail a échoué au dernier ou à l'avant-dernier coup. Il me reste de cette époque pour mon travail artistique personnel-et unique : la sonorité des mots, les éléments linguistiques, les reportages dans les journaux, etc. - déclenchant généralement en moi des idées visuelles

Contrairement au travail d'équipe, la création artistique est un processus très solitaire et individuel. Je ne veux pas approfondir ici la question de savoir dans quelle mesure la reconnaissance de ce qui est valorisé comme art, dépend à son tour de jugements généraux.

Cela peut sembler ironique. Mais il est vrai que le « passage » entre deux disciplines artistiques m'a permis au départ de financer ma vie de peintre autonome grâce à un travail indépendant : en tant que graphiste et éducatrice dans divers musées, en commençant par mon entrée dans la forme alors encore spectaculaire de l'éducation artistique et culturelle (KpZ au GNM).

Dans l'écho de toutes ces expériences très différentes en matière d'art, de culture et de design, se fait voir mon engagement dans l'association et le musée de femmes.Je suis heureuse de souligner que la motivation la plus importante de mon travail est mon intérêt pour le contenu {des expositions}. Le tout est combiné au travail d'équipe qui mène à la création d'un projet grâce à l'interaction conjointe des efforts.

 

 

Texte © Gudrun Cyprian, Frauen in der Einen Welt, eine der Kuratorinnen der Ausstellung
Texte et Photos © Elisabeth Bala, Frauen in der Einen Welt

Site web de Lisl Bala, graphiste et artiste indépendante (site web)
voir aussi l'autre blog  "Meine Beine lernen – Gehen"

suite: Musée en ligne "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

suite: Exposition au musée "TECHNIK#Weiblich#Logisch"

suite: "Page d’accueil"